- En ligne, 123 connectés sur CI et Confession Intime, compteur de visites : Confessions, histoires et photos érotiques d'amateurs visiteurs depuis 2003... -
Confession de Femmes

PAGE D'ACCUEIL > Confessions de femmes > Mon inconnu

Confession Intime - Mon inconnu

C.F.n°33 Confession d'une femme n°33
Date 30/03/04
Nom Nathalie
E-mail passionee@hotmail.com
Titre Mon inconnu

<<< Précédente <<< >>> Suivante >>>

Cette histoire est vraie. Comme tout le monde, je me suis adonné au chat d'internet. J'ai connu un type sur le réseau MSN et nous nous sommes mis à discuter de tout et de rien chaque soir vers 21 heures. Durant plus d'un an, nous nous donnions rendez-vous sur MSN. Nous étions devenus accros.

Plus nous discutions et plus nos conversations prenaient des tournures érotiques, elles devenaient de plus en plus osées et déplacées.

Un beau jour, j'ai confié à mon copain virtuel que j'aimerais me faire sauter par un parfait inconnu, les yeux bandés sans même le voir, seulement lui toucher. Mon copain virtuel se porta alors volontaire. Je lui ai donné les indications pour se rendre chez moi.

Le soir venu, j'ai donc pris une douche, et je me suis faite toute belle. J'ai étendu des pétales de rose sur mon édredon. J'ai par la suite bandé mes yeux et je me suis étendue complètement nue, comme la belle au bois dormant sur mon lit couvert de pétales roses.

Mon coeur battait si fort que je croyais qu'il allait me lâcher, j'avais hâte et en même temps j'avais peur.

J'entendis la porte ouvrir, mon coeur battait bien fort. Je sentis sa présence dans ma chambre et j'entendis le bruit d'une ceinture se défaire et tomber sur le plancher. Je le savais près de moi complètement nu.

Il s'approcha de moi par le pied de mon lit et écarta mes jambes de ses mains et avec sa langue, je sentais son souffle, il me léchait les cuisses, il amena sa langue jusqu'à mon sexe, qu'il lécha avec délicatesse et précision. Mon coeur débattait, je frissonnais de plaisir.

Il caressait tout mon corps en le massant et l'embrassant, c' était un homme doux et tendre, il se mis à sucer mes seins et en même temps, il me caressait le clitoris, il m'introduit sa langue dans la bouche et m'embrassa tendrement tout en continuant de caresser mon sexe excité et lubrifié.

Il retourna vers mon sexe et se mis a sucer mon clitoris et lui donnait de petits coups de langue, il le léchait comme on lèche et suce une glace à la vanille, tendrement, doucement et passionnément. Je senti mon clitoris gonflé, je ne contrôlais plus ma respiration, de mes mains, je pris sa tête afin de le retenir car j'aillais devenir complètement folle, il résista et continua jusqu'à ce que je jouisse. Je sentais ma lubrification couler sur sa langue.

Il se releva et plaça ses jambes de chaque cotés de moi. Il me pris la tête et me mis son sexe dans la bouche. Il avait un si gros pénis que j'avais du mal à le sucer. Je le masturbais et je tétais son gland, plus je le pompais, plus je sentais son gland grossir, au bout de quelques minutes, il m'éjacula son sperme tout chaud au fond de ma gorge, il était tellement excité.

Après avoir éjaculé, il m'a embrassé à pleine bouche, nous nous sommes caressé quelques instants, au bout de quelques temps, je sentais que son pénis était bien prêt pour la deuxième partie.

Je me suis placé à 4 pattes et il m'a enfilé son énorme concombre dans mon tunnel d'amour. Il me tenait les hanches et chacun de ses coups de butoir faisaient virevolter mes gros seins. Je me suis relevée pour me coller sur lui, ses mains avaient délaissé mes hanches pour tenir mes seins. Nos langues se fouettaient, nous nous embrassions passionnément.

Il se retira et me poussa sur le dos, il mis mes jambes autour de son cou et me planta sa queue à nouveau.

Sa respiration et ses mouvements s'accéléraient, tout comme la mienne. J'aimais cette sensation, sentir son gros sexe faire son chemin dans le mien, c'était un peu douloureux mais le plaisir avait le dessus sur la jouissance. Il me sautait de plus en plus vite, je le sentais venir, il se retira et m'éjacula sur les seins et la bouche. J'ai dirigé mes doigts sur mes seins afin de recueillir sa semence et le goûter à nouveau.

Je n'ai jamais vu son visage, je ne sais pas son prénom, je sais seulement que son surnom est Loverboy...

Nathalie.

Retour en haut de la page





Partagez ce récit :


Copyright 2003-2017 © Confession Intime