- En ligne, 142 connectés sur CI et Confession Intime, compteur de visites : Confessions, histoires et photos érotiques d'amateurs visiteurs depuis 2003... -
Confession de Femmes

PAGE D'ACCUEIL > Confessions de femmes > Fellation au ciné

Confession Intime - Fellation au ciné

C.F.n°75 Confession d'une femme n°75
Date 29/07/07
Nom Couplecokinn
E-mail couplecokinn@hotmail.fr
Titre Fellation au ciné

<<< Précédente <<< >>> Suivante >>>

Mon chéri et moi avons décidé d’aller au cinéma ce matin. C’est quelque chose d’anodin bien sur mais nous avons tous les deux une idée bien précise en tête en partant… Car la salle obscure nous donne quelques idées malicieuses qu’il y a longtemps que nous voulons réaliser. Nous partons donc pour la séance de 11h, nous espérons comme ça qu’il n’y aura pas trop de monde, enfin c’est surtout moi qui l’espère car monsieur, ça le dérange un peu moins…

Arrivés devant le ciné nous choisissons un film qui n’a pas trop de succès pour éviter un peu la foule et réaliser ainsi quelques uns de nos fantasmes cachés.

Billets en mains nous nous dirigeons vers la salle main dans la main en laissant nos esprits voguer à ce qui allait peut être se passer une fois dans l’obscurité. Nous nous installons à l’arrière de la salle et patatra…. Malheureusement pour moi deux filles arrivent et s’installent juste devant nous… Mes idées coquines s’éloignent… Tant pis. Je n’ai plus qu’à me farcir ce navet !!!!

La lumière s’éteint, le film commence. Au bout de quelques instants mes petites envies me reprennent … Mais en même temps, de savoir que ses filles peuvent nous voir me dérange un peu.. Si elles s’étaient installées deux rangs en dessous ça ne m’aurait pas du tout embêté mais là…En plus je vois bien que mon chéri n’attend que le moment où je vais enfin poser ma main sur sa cuisse, et ailleurs aussi bien entendu… Et je dois avouer que j’en ai très envie… Le film traîne en longueur… Et ces filles qui n’arrêtent pas de se parler !!! Et de ce fait elles peuvent voir se qui se passe derrière...

Après plusieurs hésitations je me suis dit allez tant pis… Il fait noir… Elles ont l’air captivé. Je tente le diable… Ma main s’aventure sur sa cuisse…. Je le sens tressaillir car il connait mes réticences s’il y a des gens autour de nous… Ma main s’approche des boutons de son pantalon… Elle les défait un par un et surprise… Mon homme est déjà tout émoustillé… Quel coquin ! Je commence à caresser son sexe tout tendu sous son boxer, j’aime le sentir tout dur sous ma main…

Mais j’en veux plus… Alors je libère sa queue de ce boxer qui devenait trop serré… Et le voilà, devant moi, gonflé de désir et je n’ai qu’une envie, c’est de le prendre dans la bouche !!! Je le regarde… Je sens son regard fixé sur ma bouche… Et j’oublie où je suis, j’oublie ces filles qui peuvent me voir à tout moment… Je n’ai qu’un désir, prendre cette queue au fond de ma bouche. Je m’approche d’elle… Je lèche d’abord son gland gonflé… Je sens alors la main de mon chéri se crisper et c’est plutôt bon signe… Je fais glisser ma langue le long de sa bite… Hum quel délice, j’aime la sentir sous ma langue… Mais la lécher ne me suffit pas et je la prends dans ma bouche… J’aime tellement sucer cette belle queue… Elle est parfaite pour les pipes… Bien grosse comme je les aime…

Et là soudain je perçois un mouvement devant nous, je me relève rapidement en espérant qu’elles n’aient rien vu. Mon copain a toujours sa bite dressée et je sais que si jamais elles m’ont vu, ça l’exciterait beaucoup.. Et je me rends compte que la situation m’excite moi aussi… Bien plus que je ne l’aurai imaginé au départ, car je sens que mon string devient humide..

Alors plus rien ne m’arrête, je me jette à nouveau sur cette queue qui n’attend que ça. Je le reprends dans ma bouche et je la suce, je la déguste, je la bouffe toute entière, je la veux au plus profond de ma bouche. J’ai toujours aimé sucer et là je me régale, plus rien ne compte à part cette bite qui s’offre à moi… J’alterne entre ma bouche et ma main. Je la branle, je la suce, je descends lécher ses boules… Je suis comme folle !!

Et j’entends des petits gémissements que mon chéri essaye de taire mais il n’y arrive pas. Je sais que les demoiselles peuvent nous voir… Nous entendre… Mais ça n’en devient que plus excitant.. Et je continue à rendre fou mon homme, car j’ai une envie bien précise qui se fait de plus en plus présente dans mon esprit… Je continue la séance de torture, je sais que mon copain va bientôt atteindre le point de non retour et j’espère bien le surprendre car il ne doit pas se douter de ce qui l’attend… Sa queue va et vient entre ma bouche et ma main… Mon string devient de plus en plus mouillé, et je sens cette bite prête à exploser…

Mais là je sens une main m’arrêter. Je lance un regard interrogateur à mon copain et il me dit de ne pas continuer car il ne va plus tarder à jouir… Parfait… C’est ce que j’attend depuis un moment…

Sans plus attendre je le reprends en bouche et je le suce de plus en plus vite, je veux le faire jouir, ici dans cette salle de ciné, devant ce film pourri. Il me laisse faire, je sens sa respiration s’accélérer, ses gémissements s’intensifient, ses ongles s’enfoncent sur mon bras…Ca m’excite de le mettre dans cet état là. Je sens sa queue se contracter….Et enfin il jouit… Enfin il se libère dans ma bouche ! Je sens un premier jet inonder ma gorge… Je jouis presque tellement j’adore ça. Et c’est à ce moment-là qu’une des filles se retourne légèrement… Mais c’est trop tard je ne peux pas arrêter maintenant ! Si je retire sa queue de ma bouche je vais mettre du sperme partout ! Et je n’aime pas le gâchis !!!

Alors je commence à avaler….Sans me soucier des regards….Tant pis si elle nous a vu ! Un autre jet vient remplir ma bouche… Je sens couler son sperme tout chaud au fond de ma gorge, et j’avale tout… J’aime tellement avaler… Et pour ne pas laisser sa bite pleine de sperme je lèche jusqu’à la dernière goutte… Puis je pose un dernier baiser sur son sexe… Je me relève sur mon siège discrètement… Mon chéri se rhabille… Nos regards se croisent… Je glisse ma main dans la sienne.

A ce moment l’une des filles se retournent et nous regarde… Je ne sais pas si elle se doute de quelque chose… Mais si elle s’était retournée 20s avant…

Retour en haut de la page





Partagez ce récit :


Copyright 2003-2017 © Confession Intime