- En ligne, 43 connectés sur CI et Confession Intime, compteur de visites : Confessions, histoires et photos érotiques d'amateurs visiteurs depuis 2003... -
Confessions intimes de Femmes

PAGE D'ACCUEIL > Confessions de femmes > Le vigile de mon magasin

Confession Intime - Le vigile de mon magasin

C.F.n°90 Confession intime d'une femme n°90
Date 27/12/08
Nom tite_meuf
E-mail Ne souhaite pas publier son e-mail
Titre Le vigile de mon magasin

<<< Précédente <<< >>> Suivante >>>

Envie de partager avec vous ce qui m'est arrivée.

Pour commencer, je suis brune, 1m73, ronde, j'ai une vie assez normale, je suis en couple et tout va bien, même si je m'ennuie un peu au niveau sexuel.
Pourtant je n'avais pas envie de le tromper jusqu'à ce jour où je suis allée faire mes courses.
Et là, stupeur, arrivée à l'entrée de ce magasin mon regard a croisé celui d'un vigile, il était grand, bien carré, pantalon à pince noir et chemise blanche, mon regard ne pouvait ce décrocher de son corps. En relevant mes yeux je le voyais me regarder.
Dans ma tête tout se bousculait, mes fantasmes, mes envies cachées. Rien que le fait d'imaginer ses mains sur mon corps me faisait frissonner.
Arrivée à la maison, j'étais obsédée par ce vigile, son regard, mes pensées.

Une semaine était passée et pourtant ces envies envers cet homme étaient toujours aussi fortes. Alors quand mon conjoint m'a annoncé que nous devions aller en courses, je me suis sentie traverser par une envie de revoir cet homme, qui par le fait de me regarder me donnait tellement envie de lui.
Donc j'ai décidé de me faire jolie et me mettre au top, pour qu'il me remarque, me voilà partie dans la salle de bain où je commençais une séance d'essayage de plus d'une heure, me voilà vêtue d'une petite robe d'été boutonnée sur tout le devant.
Au moment de partir j'étais si existée à l'idée de le revoir, de lui donner envie de moi, de mon corps. Mon conjoint m'a annoncé qu'il ne pouvait venir car il devait aller chercher son frère à la gare.
C'était donc avec une certaine joie que je suis allée seule avec mes fantasmes en tête.

Arrivée à l'entrée du magasin je l’ai vu direct, je suis passée devant lui, je lui ai dit un petit bonjour d'une voix assez sensuelle, et d'ailleurs vu comme il me dévisageait, je l’ai senti déstabilisé par cette petite robe.
J’ai donc poursuivi mon chemin, non mécontente d'avoir fait mon effet.
Tout en faisant mes courses, j'étais toujours dans mes pensées avec ce vigile. C’est soudain que j’ai senti une main se poser sur mes fesses, je me suis retournée et je l’ai vu, lui, celui avec qui j'ai imaginé tant de choses. Il m’a pris par la main et j’ai laissé mon caddie au milieu du rayon.
Je me laissais entrainer par cette main, qui m'a amené dans le fond du magasin dans une petite réserve. Il ferma la porte à clé derrière lui.
Il me plaqua contre le mur et m’a dit que depuis la première fois où il m'avait vu il m'imaginait en train de lui tailler une pipe.
Il se colla à moi, je sentais mes seins s'écraser contre son torse. Ses lèvres sur mon cou, je sentais mon string devenir humide.
Là, nos bouches se touchèrent, je le sentais surpris mais encore plus excité quand il a effleuré mon piercing.
Je sentais ses mains passaient sous ma robe, pendant que l'on s'embrassait. Mes mains passèrent sous sa chemise pour caresser son torse...mes doigts caressaient ses tétons... je lui ai retiré sa chemise pour pouvoir passer mes lèvres sur son torse et laisser mon piercing jouer avec ses tétons...

Au fur et à mesure de ce petit jeu, je le sentais se durcir...il déboutonna ma robe de haut en bas qui laissait apparaitre ma poitrine que j'avais laissé nu en dessous. Il entreprit de me malaxer les seins pendant que ma main déboutonnait déjà son pantalon. Je le sentais soupirer de plaisir contre mon cou... ce qui avait le don de m'exciter encore plus. Je me mis à genoux pour baisser son boxer, pour libérer son sexe qui avait pris du volume. Je commençais à le branler pendant que ma bouche effleurait le bout de son gland.
Puis je le pris à pleine bouche ce qui provoqua un sursaut de sa part. Je le suçais en va-et-vient tout en faisant tourner ma langue autour de son gland, pendant que mes mains malaxaient ses boules...tout en accélérant le rythme, je le sentais plus maitre de ses émotions.

Il me releva et me plaqua face au mur. Je lui donnais mon cul. Je sentais son gland passer sur mon cul puis s’introduire dans mon sexe qui était déjà mouillé. Ses mains se posèrent sur mes hanches et il entreprit un va-et-vient de plus en plus rapide.
Je sentais son sexe au fond de moi et le plaisir montait. Puis son va-et-vient continua par petite saccade puis il se retira et je me retournais pour entreprendre de le sucer de nouveau. Je sentais son sperme chaud dans ma bouche et j'avalais. Et j’entrepris de lui nettoyer le sexe avec ma langue.

Puis nous nous sommes assis l’un à côté de l’autre le temps de reprendre nos esprits.
Nous nous sommes rhabillés, il m'embrassa langoureusement puis je suis retournée à mes courses et lui à son travail.
Et depuis je retourne régulièrement dans ce magasin où je connais la plupart des réserves...

Retour en haut de la page





Partagez ce récit :


Copyright 2003-2017 © Confession Intime