- En ligne, 130 connectés sur CI et Confession Intime, compteur de visites : Confessions, histoires et photos érotiques d'amateurs visiteurs depuis 2003... -
Confessions intimes d'Hommes

PAGE D'ACCUEIL > Confessions d'hommes > Du film à la réalité

Confession Intime - Du film à la réalité

C.H.n°74 Confession intime d'un Homme n°74
Date 09/12/07
Nom Coquin60
E-mail jeffbvs60@hotmail.fr
Titre Du film à la réalité

<<< Précédente <<< >>> Suivante >>>

Un soir d’hiver, étant seul chez moi et ne sachant que faire de ma soirée, l’envie me prit de visionner un film X et de prendre plaisir à le regarder. Après avoir choisi le film qui me ferait plaisir « les étrangères », je m’installai sur le canapé et commençai à visionner ce film avec attention.

Je ne vous cache pas que l’excitation me gagna très vite, notamment lorsque deux belles femmes s’employèrent à sucer avec douceur et maîtrise cet homme assis sur un fauteuil de salon. Tout de suite je m’imaginai être cet homme, détendu sur ce fauteuil prenant plaisir face à ces deux sirènes, toutes les deux brunes avec des rondeurs qui ne me déplaisaient pas. Chacune leur tour elles me sucèrent la verge l’une en faisant glisser sa langue sur toute la longueur de mon sexe et l’autre en aspirant mes testicules tout en me masturbant….. Tout excité, je ne pouvais m’empêcher de les regarder faire, se caresser les seins et s’embrasser très chaudement tout en me souriant. Je bandais comme un taureau, ma verge bien droite et raide, j’accompagnais cette vision en me caressant le sexe.

C’est alors que tout à coup la sonnette de ma porte retentit. Pris de panique, je me rhabille précipitamment et appuis sur le bouton pause de la télécommande du lecteur DVD.

J’ouvre la porte et suis surpris de voir que ma voisine se trouve sur le palier. Pour décrire ma voisine , je vous avoue que c’est une femme pleine de charme : Brune, les yeux noisette, environ 1.60m avec des rondeurs qui ne lui font pas défaut, au contraire, son tour de poitrine ( je soupçonne un 95D) est certainement un de ses arguments qui doit faire craquer les hommes….

- « Bonjour, je suis désolée de vous déranger à cette heure, mais j’ai perdu mes clés de maison, serait-il possible que je puisse appeler mon mari pour qu’il puisse me les apporter ? »

- « Je vous en prie , entrez ne restez pas dehors de ce temps glacial » répondis-je

Vêtue d’un tailleur rouge et portant des chaussures à talons, elle ne me laissa pas insensible, étais-je encore sous l’excitation de ce film de sexe ??? C’est alors que je vis avec stupeur que la télé était encore en marche avec un arrêt sur image très compromettant : Ces deux brunes suçant et masturbant cet homme sur le canapé.

Ne sachant si ma voisine avait vu la télé, je lui remis le téléphone et me positionnai devant la télé de façon qu’elle ne puisse voir cette image embarrassante. La gêne me gagna de plus en plus d’autant que je me rendis compte que la jaquette du DVD se trouvait à proximité d’elle et qu’elle ne pouvait pas ne pas la voir. Tout en conversant avec son mari, elle me sourit et s’assit sur le canapé, jambes croisées faisant remonter ainsi sa jupe qui me laissa voir le haut de ses cuisses. Je ne pouvais m’empêcher de contempler ses jambes. C’est alors que tout en discutant avec son mari, elle prit la jaquette et la retourna. Je sentis la honte m’envahir, la rougeur me monter aux joues.

Raccrochant, elle posa le téléphone mais continua à lire le résumé du film au dos de la jaquette…..

- « Je suis confus, je ne pensais pas….. »

- « Ne soyez pas honteux, vous ne pouviez savoir que j’allais vous déranger » me dit-elle.

Elle prit la télécommande et appuya sur la touche PLAY, le film reprit au moment où ces deux femmes suçaient cet homme.

Surpris par cette initiative, je me décalai de façon qu’elle ne rate rien de cette scène. Elle était très concentrée sur le film et je vis qu’elle passait sa main sous son chemisier blanc, caressant du bout des doigts le haut de sa poitrine. Je ne pouvais m’empêcher d’être de nouveau excité face à cette situation inattendue, ma verge reprit de plus belle sa raideur que je ne pouvais dissimuler sous mon pantalon…..

- « Approchez »dit-elle en me fixant du regard de façon très provocante

Obéissant à son ordre je m’approchai, debout face à elle. Ma voisine était assise, elle posa un jambe sur l’assise du canapé écartant ainsi ses cuisses, sa main gauche se posa sur ma cuisse puis lentement glissa vers le point culminant caché sous mon pantalon, tandis que sa main droite se posa sur son genoux puis du bout des doigts glissa vers le haut de sa cuisse….

- « Hummm, montrez-moi si vous êtes aussi bien monté que cet homme » me dit-elle……

Ne répondant pas à cette question, je me laissai faire, elle ôta mon ceinturon puis lentement glissa sa main sous mon boxer, sa main chaude était au contact de ma verge….HUMMMM Elle la caressa, la serrant fort et commença un mouvement de va-et-vient . Tout en visionnant le film, elle se mit à glisser sa main sous sa jupe et je devinai qu’elle commençait à chercher son bouton d’or sous son dessous dont je ne connaissais pas la couleur… Je n’en pouvais plus, je trouvais ma voisine très provocante et très surprenante mais j’étais aux anges…..

C’est alors qu’elle libéra ma verge et approcha…..

- « Ohhhh, quelle belle queue, votre femme en a de la chance …..Je vais vous sucer maintenant »dit-elle tout en se caressant.

Elle approcha ses lèvres recouvertes d’un joli maquillage rouge puis commença à faire glisser sa langue sur mon gland en tournant autour …. Puis très lentement et à pleine langue, elle humidifia ma verge sur toute sa longueur pour ensuite la prendre à pleine bouche……. Ses doigts malaxaient mes testicules tandis qu’elle continuait toujours à se caresser le clitoris, je l’entendais gémir en même temps que gémissaient les filles sur le DVD…. Ses lèvres pulpeuses glissaient sur mon sexe, elle me suçait divinement bien avec douceur et maîtrise……

- « Je suis sûre que ta femme ne te suce pas ainsi » me dit-elle tout en me branlant lentement

Malgré les qualités de Céline ma femme, effectivement, ma voisine avait un avantage sur elle.

Elle déboutonna son chemisier puis fit dépasser sa poitrine de son soutien gorge toujours attaché. La voici maintenant les seins à l’air, jambes écartées continuant à me sucer tout en visionnant le film de X …….. Sa poitrine est magnifiquement belle et ferme malgré sa taille, ses mamelons roses et ses bouts durcissant m’excitent à la folie…….. Je la contemple en train de me sucer, elle aspire mes testicules, appuit sur la base de ma verge la mettant ainsi encore plus à son avantage puis me pompe sauvagement comme une folle, hummmm. Elle accélère puis relâche son effort pour tapoter mon gland sur le bout de ses pointes déjà très dures.

Je suis hypnotisé face à cette belle garce très excitée, elle glisse ma queue entre ses seins tout en me suçant, nos gémissements se mêlent à ceux de la télé……

Elle me regarde puis accélère ses mouvements sur ma verge, je n’en peux plus…..

- « J’aime ta queue, allez mon cochon, hummmm, libère-toi » prononce-t-elle énergiquement…

Face à moi, jambes écartées, elle se masturbe et tourne autour de son bouton puis avec sa bouche me pompe, je n’en peux plus, mon ventre se contracte, ma verge se raidit …

Elle sort ma verge de sa bouche, me regarde la langue sortie tout en me branlant et en introduisant deux doigts dans son intimité…..

Ahhhh Je Jouiiiiissssss, mes jets inondent sa bouche ainsi que sa poitrine, je hurle de plaisir en même temps que l’homme à la télé. Ma voisine accélère ses mouvements en elle et me branle en absorbant mon sperme….. Puis prend plaisir en jouissant également en introduisant 3 doigts en elle….

Elle masse sa poitrine avec sa main humidifiée par son orgasme, elle gémit, je reprends mes esprits et la dévore des yeux ….

- « Vous êtes formidable…. » lui dis-je

Tout en souriant du regard, elle me suce lentement nettoyant ainsi ma verge…..

Rouge de plaisir ou se rendant compte de ce qu’elle avait fait, une larme coule sur sa joue. C’est alors que tout à coup, un bruit survient de la serrure de la porte d’entrée ……..



Retour en haut de la page







Partagez ce récit :


Copyright 2003-2017 © Confession Intime