- En ligne, 51 connectés sur CI et Confession Intime, compteur de visites : Confessions, histoires et photos érotiques d'amateurs visiteurs depuis 2003... -
Confessions intimes d'Hommes

PAGE D'ACCUEIL > Confessions d'hommes > Une première fois inattendue

Confession Intime - Une première fois inattendue

C.H.n°83 Confession intime d'un Homme n°83
Date 29/09/08
Nom Pinpon34
E-mail pinpon34@hotmail.com
Titre Une première fois inattendue

<<< Précédente <<< >>> Suivante >>>

J’ai enfin oser franchir le pas du libertinage. J’ai des fantasmes plein la tête sans jamais oser en parler.

Puis un jour, je pars suivre une formation aux massages de relaxation et je découvre un univers de douceur et de sensualité. Je masse régulièrement des consœurs de travail et pendant le massage, mes doigts parfois s'égarent, s’attardant sur une zone érogènes , glissant vers un repli intime et devant la réaction offerte de mes « patientes », je vais quelquefois jusqu'à les caresser ouvertement et les amener au plaisir.

Cela m'est arrivé plusieurs fois avec une amie qui est mariée et j’ai très envie d’aller plus loin avec elle. Nous en avons parlés et elle m’a dit qu’elle ne se sent pas prête a se donner à moi encore.

Puis un jour, elle m’invite chez elle pour un massage et elle me promet une surprise !

Je me rends donc chez elle la tête toute excitée de mes fantasmes les plus fous.

Qu’allons nous faire tous les deux ? Tous les deux ? Non, non tous les trois ! En effet, à ma grande déception c’est son mari qui m’ouvre la porte.
Là, il m’accueille et me guide vers le salon en m’expliquant que sa femme lui a raconté comme je massais bien et qu’il compte bien que je lui montre comment faire.

Que lui a t elle dit réellement ? Lui a t elle avoué l’exploration de son intimité ?

Elle nous attend dans la pénombre de son salon dans un peignoir de satin blanc largement entrebâillé sur son corps nu. Elle est vraiment superbe. C’est en effet la première fois que je la voit ainsi nue debout devant moi.

Elle laisse tombé son peignoir à ses pieds et se hisse sur la table de la salle à manger recouverte d’un drap de bain. Je me mets en tenue, je masse en short et en débardeur pour être très a l’aise.

Je commence mon massage très sensuel mais aussi sage. Le cou puis le dos, les reins. Mes mains arrivent sur ses fesses, elle se cambre en gémissant et me tend sa croupe.

Son mari jusque la spectateur s’approche et me demande sil peut participer.

Oui bien sur lui répondis je. Ses mains se posent directement sur les fesses de sa femme et l’une d’elle se glisse dans sa moiteur intime. Elle gémît encore. Mes mains remontent vers ses reins quand le monsieur pose sa main sur la mienne et la guide vers l’entre jambe de madame.

Il me sourit et me dit en murmurant :

- Tu fais ça mieux que moi parait il.

Plus de doute possible alors. Je caresse madame, mes doigts la pénètrent profondément. Je caresse son anus, elle s’offre. J'y introduis mon pouce, elle se trémousse de plus en plus sous mes doigts. Son mari rejoint son visage et l’embrasse goulûment.

Elle se retourne sur la table. Je la caresse à nouveau mais dans mon excitation, je me place entre ses jambes et je vais lécher sa chatte ruisselante. Elle finit par crier son plaisir. Elle reste ainsi pleine de spasme sous mes caresses qui redeviennent tendres et douce pour lui permettre d’atterrir en douceur.

Je me doute que l’on ne va pas en rester la car son mari commence à se déshabiller. Elle se redresse en douceur et se lève de la table. Elle me sourit puis m’embrasse à pleine bouche. Sa main se glisse vers mon sexe bandé dans mon short devenu trop étroit.

Pendant ce bref instant, son mari se couche sur la table à sa place sur le dos, son sexe érigé est maintenant très »présent », elle me murmure à l’oreille :

- Allez, maintenant ça va être son tour. Caresse le et fait le jouir.

je suis un peu surpris. Mes mains se posent sur son ventre, je commence un massage en rond de ses abdos mais elle pousse mes mains vers ce sexe dur devant moi.

Je m’exécute donc. Partagé entre la gène et l’excitation, je commence à le branler en douceur. C’est la première fois que je fais ça à un autre sexe que le mien. Il ferme les yeux et se laisse faire. Elle m’encourage, je m’applique, je lui caresse les couilles, insiste sur son gland. Son sexe devient violet entre mes doigts, il se raidit, grossit encore.

Il apprécie visiblement. A son premier gémissement alors que j’accélère le va-et-vient sur sa hampe penché en avant, sa femme me passe la main dans les cheveux et pousse imperceptiblement mon visage vers ce gland. Là, juste devant moi. Je ne me défends pas, il est là juste devant moi et je descends encore, mes lèvres le frôlent et sans m’en rendre compte j’entrouve la bouche et il s’y introduit.

Elle rythme mon va-et-vient en appuyant d'une main sur ma tête mais rapidement je le caresse de ma langue. Elle passe alors derrière moi et sort mon sexe de mon short et me caresse à son tour. Je suis tellement excité que s’accélère le rythme de ma succion et sans prévenir, il explose dans ma bouche. Sa semence chaude et abondante a failli m’étouffer.
Je continue de le sucer, son foutre coule aux coins de mes lèvres et je jouis à mon tour dans la main de sa femme.

Tu es vraiment bon me dit il en se relevant et en me guidant vers la douche.

Retour en haut de la page







Partagez ce récit :


Copyright 2003-2017 © Confession Intime