- En ligne, 97 connectés sur CI et Confession Intime, compteur de visites : Confessions, histoires et photos érotiques d'amateurs visiteurs depuis 2003... -
Confessions intimes d'Hommes

PAGE D'ACCUEIL > Confessions d'hommes > Ma première fois

Confession Intime - Ma première fois

C.H.n°84 Confession intime d'un Homme n°84
Date 19/10/08
Nom Bo_goss
E-mail bo_goss30@live.fr
Titre Ma première fois

<<< Précédente <<< >>> Suivante >>>

J’avais dix-neuf ans et j'étais encore puceau, chaque soir en rentrant du collège, je faisais mes devoirs et j'allais m'enfermer dans ma chambre pour surfer sur le net et regarder des vidéos pornos.
Je passais des heures entières à regarder des films et des photos de belles femmes et je me masturbais jusqu'à ne plus avoir de force dans mes mains ni de liquide dans mes couilles.
A la longue, j'étais vraiment dégoûter et j'enviais mes camarades de classe pour leurs histoires avec leurs petites amies.

Pendant ce temps, j'ai eu pas mal de petites amies mais malheureusement je tombais toujours sur des filles à Papa ou soit disant vierge et qui préféraient prendre pas mal de temps avant de passer à l'acte (mal chanceux).

Un jour comme les autres, sans rien de spécial, je sors de mon cours d'économie et j'aperçois une belle fille blonde aux yeux bleus, assez mince, bien roulée et de taille moyenne. Elle a de gros seins et de belles lèvres ; elle me regarde avec un sourire et s’approche de moi :

»Salut, je m'appelle Syndie et je voudrais te demander tes notes pour le cours de Maths puisque j'étais absente la fois passée. »

C'est bizarre que je ne l’aie jamais vue dans mon cours alors que je connais tout le monde !!!
À ce moment-là , elle me demande mon numéro de téléphone et nous fixons un rendez-vous dans un café près du collège pour samedi à 12h30.

En rentrant chez moi, je n'arrête pas de penser à elle : à ses gros seins, ses lèvres bien pulpeuses , je m'imagine entrain de la défoncer et de lui enfoncer ma queue au fond de sa gorge.

Le samedi, je me lève assez tôt pour bien me coiffer et me vêtir, et vous imaginez, j’arrive au café une heure à l'avance, mais à ma grande surprise elle est déjà là.

J’entre dans le café et je m’assois en face d'elle, elle est extra wow !!! : elle porte une belle mini-jupe assez moulante avec un beau décolleté qui laisse voir les formes de ses magnifiques nichons.

D'un coup, sans m'y attendre elle m’avoue quelle n'est pas dans mon cours et a créé toute cette histoire pour me charmer.
Je suis surpris par ses paroles, heureux même trop, mais je ne lui montre pas mon bonheur et je fais semblant d'être vexé pour avoir été dérangé une fin de semaine loll.

Elle, m’embrasse puis me chuchote que pour se faire pardonner elle est prête à satisfaire tous mes désirs.

Je l’emmène sur le champ dans un Motel en passant à la Tabagie du coin pour acheter une bouteille.

Avant que la porte de la chambre ne se referme, je coince Syndie au mur pour l’embrasser et lui masser ses petites fesses.
Comme je n’ai pas d’expérience, j’essaie de mettre en pratique ce que j’ai observé dans les films afin de ne pas passer pour un novice.

Je lui enlève son décolleté pour lécher ses supers seins, ils sont si bons, si fermes, à un point que vous ne pouvez pas imaginer.
Elle me repousse avec douceur et se met à genoux, enlève ma ceinture d’un coup et déboutonne mon pantalon pour me caresser le sexe à travers mon boxer.

Après quelques secondes elle sort ma queue de son refuge et me suce, je bande extrêmement grâce à cette experte !
Alors, je lui prends les cheveux dans ma main et lui donne des coups de reins pour bien pénétrer sa bouche.

Elle me laisse prendre mon plaisir, et en quelques minutes, je sens quelque chose m’envahir, je viens avec une telle puissance que mon sperme explose dans sa bouche et elle avale tout.

Pour ne pas lui montrer que je suis fini, je la conduis vers le lit, lui retire sa jupe puis arrache d’un coup son string rouge.
Je m’agenouille à mon tour en passant ses jambes sur mes épaules, je me penche vers sa chatte rasée pour lui lécher ses lèvres avec ma langue et goûter pour la première fois au liquide de la jouissance.

Je me suis mis à chercher son clitoris pour lui donner un maximum de plaisir, d'après sa voix elle est sur un nuage et serre ses jambes en m’étranglant. Je la laisse faire car j’adore ça.

Je rebande mais je suis si bien entre ses jambes que je continue à la déguster.
A ce moment là, je lui enfonce un doigt mouillé dans l’anus : elle crie de bonheur et me demande de la pénétrer par derrière. Je m’exécute sans tarder : son trou est assez serré mais avec plusieurs coups ma queue peut entrer. Je prolonge le plaisir par des va-et-vient.

Quelques temps après, Syndie se dégage, se retourne et écarte les jambes pour que je la pénètre. C’est hyper bon, plus large que son petit trou et bien mouillé comme dans une piscine.

Tout en la pénétrant je suce, je lèche ses seins, caresse ses fesses avec ma main.
Nous changeons de positions plusieurs fois, jusqu’à ce que je vienne en elle.

Je ne peux pas vous expliquer la sensation !
c'est comme si............je sais pas..........mais c'est bon........très bon........... .

Nous passons la journée à baiser et à boire. Elle me confie que je baise comme un chef !
Cela me surprend mais je remercie pour la première fois l’industrie du porno pour ses films !

Nous sommes restés ensemble 3 mois puis je l’ai quittée afin de découvrir de nouveaux horizons : je ne voulais pas rester l’homme d’une seule femme.
J’ai actuellement trente ans et devinez qui j’ai retrouvé il y a quelques temps sur Facebook ? Oui Syndie, toujours célibataire, alors … pourquoi pas …



Retour en haut de la page







Partagez ce récit :


Copyright 2003-2017 © Confession Intime