- En ligne, 131 connectés sur CI et Confession Intime, compteur de visites : Confessions, histoires et photos érotiques d'amateurs visiteurs depuis 2003... -
Masturbation d'Hommes

PAGE D'ACCUEIL > Masturbation d'Hommes > Face à face

Confession de Masturbation - Face à face

M.H. n°06 Masturbation d'un homme n°06
Date 15/07/06
Nom Cana
E-mail cana.oi@hotmail.fr
Titre Face à face

<<< Précédente <<<

Lorsque j'ai rencontré mon amie, elle était assez timide. Elle a mis du temps pour accepter de faire avec moi des "choses" qu'elle n'imaginait pas avant. Mais petit à petit, elle s'est libérée complètement et aujourd'hui elle est devenue une experte en plaisirs de tous genres.

Mais revenons un peu au début. Elle m'avait avoué qu'elle aimait la masturbation, mais elle n'osait pas passer à l'acte même lorsqu'elle était toute seule. Elle n'avait jamais osé aller acheter un vibro dans un sexe shop, ou même sur internet, ce qui est si facile.

Un jour juste avant un week-end, je suis arrivé avec un jeu complet de jouets divers et variés, comme un vibro, des boules de Geisha, et un plug anal. Je voulais lui faire une surprise, et commencer à l'initier à ces jeux érotiques. Le soir même je décidai d'un scénario qui s'est avéré payant. Après avoir pris une douche, nous nous sommes installés dans le canapé du salon. Je l'ai embrassé longuement, puis caressée.

Nous nous sommes bien excités, puis je lui ai bandé les yeux. Elle était assise les jambes écartées, je me suis installé entre ses jambes et j’ai commencé à la lécher, puis sentant son désir monter, je l'ai surprise en lui mettant le vibro sur son clitoris qui était déjà très excité par ma langue. Elle ne comprenait pas très bien ce qui se passait, mais elle a rejeté sa tête en arrière , son corps s'est cambré et elle a longuement joui sous les vibrations qui lui procuraient une sensation complètement nouvelle.

Après cette première expérience pour elle, je voulais qu'elle les utilise toute seule. Mais là encore il fallut la persuader.

Quelques temps après, un soir où elle était particulièrement câline, elle me montra clairement ce qu'elle attendait de moi en venant se blottir contre moi et me caressa mon sexe, je lui dis que j'avais envie de quelque chose de particulier. Je voulais que l'on se donne du plaisir chacun de notre côté, en utilisant nos mains, bien sûr, mais aussi les jouets que je lui avais offerts. Comme elle ne comprenait pas très bien ce que je voulais, j'ai commencé à la déshabiller, et je suis allé chercher tous nos gadgets. Je les ai posés sur le canapé devant elle, et à mon tour je me suis mis tout nu. Je l'ai prise dans mes bras et nous nous sommes caressés, elle était très excitée et déjà trempée. J'ai alors pris les boules de Geisha et je les ai introduites doucement dans sa chatte humide. Elle adorait la sensation que lui procuraient ces petites boules. Puis je lui ai dit de prendre un autre des gadgets et de se masturber devant moi jusqu'à ce qu'elle explose. Moi pendant ce temps je ferais pareil de mon côté en face d'elle. Nous devions nous masturber chacun assis d'un côté du canapé tout en regardant l'autre se caresser.

Là encore elle fut surprise car elle attendait que je la fasse jouir avec ma langue. Mais cette idée lui plaisait en définitive, et elle prit le vibro. Elle commença à le faire glisser sur son sexe, le bout des seins, puis voulant profiter de la vibration des boules à l'intérieur de sa vulve, elle commença à faire onduler son bassin d'avant en arrière. Pendant ce temps là je m'étais installé de façon à ce qu'elle ne rate rien de ma masturbation. J'avais les jambes écartées et relevées une sur le dossier du canapé et l'autre sur l'accoudoir. Elle pouvait voir ainsi mon sexe bandé, mes testicules et aussi mes fesses bien en face d'elle. Je me caressais le sexe d'abord doucement, puis ma main descendait sur mes bourses pour venir les malaxer. L'autre main sur les fesses, et petit à petit les doigts qui commençaient à venir agacer mon anus.

Je changeais souvent de mouvement. Je prenais mon sexe fermement dans une main, et je serrais très fort pour que mon gland devienne plus rouge et plus gros. Puis je le laissais pour venir me caresser les fesses. Elle me regardait faire comme fascinée. Je m'étais déjà masturbé dans le lit avec elle. Ca lui avait plu de m'entendre jouir, mais elle ne m'avait jamais véritablement vu entrain de me masturber, comme cela devant ses yeux.

Je voyais que ses mouvements devenaient de plus en plus rapides, qu'elle amplifiait les mouvements de son bassin, les petites boules à l'intérieur devaient commencer à lui faire beaucoup d'effet. Elle tenait le vibro des deux mains, elle le frottait sur son clito, de plus en plus fort, puis comme elle le fait juste avant de jouir, elle se cambra et rejeta sa tête en arrière pour partir avec un long gémissement de bonheur. Je la regardais jouir, tout en ayant mon sexe dans la main, mais j'avais arrêté tout mouvement car je voulais qu'elle aussi me regarde en train de jouir.

Quand elle reprit un peu ses esprits, je recommençai à me caresser, puis je pris le plug qui restait. Je le mis dans ma bouche pour l'humidifier. Tout en le suçant je la fixais droit dans les yeux. Je pris de la salive sur le bout de mes doigts pour me la mettre sur mon anus, je recommençais plusieurs fois ce geste afin d'être certain de bien humecter le trou. En faisant cela je m'étais encore un peu plus allongé sur le canapé, et j'étais maintenant les jambes complètement relevées devant elle. Elle avait vraiment mes fesses et mon sexe devant les yeux. Elle ne bougeait plus, seule sa main continuait à caresser son sexe.

Je pris le plug et vins le mettre à l'entrée de mon anus. Puis par petites pressions je commençais à me l'introduire. A chaque petit centimètre que je gagnais, la sensation que cela me procurait devenait de plus en plus forte, et une chaleur commençait à m'envahir. Puis je le ressortais, pour l'enfoncer encore plus profondément. Je sentais mon anus se dilater facilement, et cette sensation de chaleur m'envahir. Puis très vite je l'avais entièrement dans mon cul. Je décidai alors de l'enlever et de prendre à la place le vibro dont elle s'était servi pour elle.

Elle me regarda faire, je voyais que cela l'excitait terriblement, alors elle commença à me parler, comme si j'étais une petite pute qui aimait se faire sodomiser, elle me disait " vas y prend ça, tu aimes ça salope ...." .

Cela m'excita encore plus, le vibro entra facilement dans mon anus, mais il était plus gros et la sensation devenait encore plus forte. Je mis le moteur en route puis j'accélérai les mouvements. D'une main je m'enculais avec mon vibro, de l'autre je me masturbais en pressant mon sexe de plus en plus fort et en accélérant les mouvements.

Je sentais que j'allais partir, je ne m'arrêtais plus, elle continuait à me parler, elle sentait aussi que j'allais jouir, et elle aussi accélérait les caresses de sa main sur son sexe. J'ai alors joui très fort, comme une explosion entre mes fesses, et mon sexe qui crachait en saccades.

J'ai continué à me caresser encore un moment en laissant le vibro dans mes fesses. Cette petite séquence nous a beaucoup excités en fait. Et surtout cela lui a donné de nouvelles idées, et je suis certain que nous allons très vite renouveler ces séances de masturbation face à face, avec ou sans gadget.

Ce qui est le plus excitant c'est de regarder l'autre partir, et de se faire jouir en sachant qu'on nous regarde, par n'importe quel moyen....

Cana

Retour en haut de la page





Partagez ce récit :


Copyright 2003-2017 © Confession Intime