Logo Confession-Intime.com

Confession Intime

Vos plus belles confessions intimes ainsi que vos histoires érotiques et récits de sexe sont ici !

Nouveau dans le quartier 2

Le repas se termine, les quatre sont un peu éméchés, les propositions se font plus clairement. Ludovic veut que Lucile soit insultée par Jérémy pendant qu'il la défonce. Elle accepte un peu inquiète.

Proposée le 3/02/2022 par lounabelle

Votre note pour cette confession érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs confessions érotiques.

Thème: Extra-conjugal
Personnages: 2Couples
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire

Voir les dernières femmes inscrites près de chez vous


Ludovic bascule sur le canapé, il passe ses mains sous la jupette et lui arrache violemment la culotte. Il la regarde et lui dit d'un air macho :

-Tu vas déguster sale pute je vais te casser ton gros cul de salope !

-Oui, oui casse-moi la rondelle espèce de salaud ! Réplique Clarisse de plus en plus enivrée.

Jérémy, fait tomber la robe de Lucile puis, lui demande de s'étendre sur la table basse. Elle obtempère volontiers et ouvre les cuisses, il regarde la chatte avec envie et commence à faire glisser ses doigts dessus. Lucile ferme les yeux, elle veut être la chose de Jérémy, il fera d'elle ce qu'il désire. Sous le doigté délicat, les grandes lèvres gonflent, Jérémy y prend un malin plaisir à les faire grossir. Lucile commence à geindre, sa chatte se remplit de jus. Jérémy écarte délicatement avec ses pouces les grandes lèvres et, appuie sur la boule de chair, qui sous chaque pression sur elle, gonfle à vue d'œil.

Jérémy lui dit :

-Tu aimes ça grosse truie hein, dis-le !

-Oh oui, c'est trop bon, continue ! Qu'elle répond.

Jérémy lui triture le clito et clame haut et fort :

Tu vas être gâtée sale putain, répète-le que tu es une putain !

-Oui, oui je suis une putain je suis ta putain mon chéri !

-Oh la vache, ça lui fait de l'effet les insultes, baise-la maintenant baise-la, je veux l'entre gueuler ! Dit Ludovic, ravi de la tournure des événements.

Surexcité, il place son engin contre la chatte de Clarisse et donne un violent coup de reins. Sa queue s'enfonce jusqu'à la garde, Clarisse se cabre et s'agite sur le pieu qui l'empale. Elle grogne de plaisir à chaque enfoncement de la bite dans son ventre. Les assauts répétés, la font jouir comme une dingue. Ludovic se raidit et lui décharge sa semence dans le ventre en vociférant :

- Tiens prends tout, sa pute, sac à foutre !

Clarisse s'agite sous les giclées puissantes de son pourfendeur. Elle grogne et dit entre deux souffles :

- Remplis bien ta pute, donne-lui tout ce que tu as dans les couilles, mon Dieu, j'adore que tu me bourres comme une grosse truie, oui je suis une pouffiasse qui aime la queue !

Ludovic envoie encore quelques petites giclées, cela fait délirer Clarisse qui jouit une seconde fois. Ludovic donne encore quelques coups de reins puis, retire son engin du corps de Clarisse. Les deux essoufflés, s'assoient dans le canapé et observent Jérémy et Lucile. La vulve de Lucile est gonflée fortement, son clito est devenu aussi gros qu'une noix. Jérémy s'évertue de le faire encore grossir. Les gémissements de sa proie sont terribles, le bougre s'agenouille devant elle et, pose sa bouche sur sa perle hypertrophiée. Il la suce et la tête puissamment, Lucile se cabre en grognant comme un animal. Elle agite son bassin, la pression monte dans son corps.

Soudain elle s'écrie :

- Oui, oui, ça vient mon chéri, ouah !

Elle se cambre et jouit comme jamais. Jérémy se redresse et lui dit :

-Jouit sale pute, vide-toi bien, maintenant je vais te prendre comme une chienne, tu vas être mon vide couilles, une fois que je t'aurais ravagé la chatte, c'est ton cul de grognasse qui va prendre !

-Oui, prend aussi le cul de ta grosse salope, de ta sale putain, fais lui mal !

Ludovic ne connaissait pas sa femme sous cet angle, il est surpris, mais ravi à la fois, lui aussi, il emploiera des mots crus, car sa femme a l'air d'aimer ce traitement spécial.

© Copyright : Cette histoire comme toutes les autres sont protégées par le Code de Propriété Intellectuelle.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)

Nous luttons contre le plagiat afin de protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette confession est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être copiée ou imprimée.

© Copyright : Cette histoire comme toutes les autres sont protégées par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d'auteurs nous ont donné l'exclusivité totale de leurs histoires.

Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs confessions érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même confession érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de la confession :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Confessions érotiques choisies :
Nouveau dans le quartier.
Nouveau dans le quartier 3
Du beurre dans les épinards !